Le rapport de la ministre montre des progrès en langue et en

first_img POUR DIFFUSION Les élèves de la Nouvelle-Écosse font des progrès en langue et en sciences, mais continuent d’éprouver des difficultés en mathématiques au secondaire, d’après les derniers résultats des évaluations du ministère de l’Éducation. La sixième édition du Rapport de la ministre aux parents, publiée aujourd’hui (12 avril), contient les résultats des tests provinciaux effectués pendant 2006 en 12e année en English, en English Communications, en physique, en mathématiques et en mathématiques avancées. Les deux cours de mathématiques étaient également offerts en français. Le rapport contient aussi les résultats école par école pour l éappréciation du rendement en littératie à l’élémentaire d’octobre 2006. Les élèves ont fait des progrès dans un certain nombre de domaines, comme l’anglais au secondaire, l’écriture en 6e année et la physique en 12e annèe. Mais les résultats ne sont pas bons en mathématiques et en mathématiques avancées en 12e année. La ministre de l’Éducation, Karen Casey, dit que les résultats en mathématiques l’inquiètent. Elle dit que le ministère, les enseignants, les parents et les élèves doivent faire des efforts tous ensemble pour aider les élèves à améliorer leurs compétences en mathématiques. -30- Les élèves de la Nouvelle-Écosse font des progrès en langue et en sciences, mais continuent d’éprouver des difficultés en mathématiques au secondaire, d’après les derniers résultats des évaluations du ministère de l’Éducation. La sixième édition du Rapport de la ministre aux parents, publiée aujourd’hui 12 avril, contient les résultats des tests provinciaux effectu és pendant 2006 dans sept cours de 12e année : English, English Communications, physique, mathématiques et mathématiques avancées. Les deux cours de mathématiques étaient également offerts en français. Le rapport contient aussi les résultats école par école pour l’appréciation du rendement en littératie à l’élémentaire d’octobre 2006. « Notre programme de tests nous donne de nouveau un bon aperçu des résultats de nos élèves à l’échelle de l’ensemble de la province. Il nous montre les domaines dans lesquels il y a des améliorations et ceux dans lesquels il faut que nous poursuivions nos efforts », déclare Karen Casey, ministre de l’Éducation. Les élèves ont fait des progrès dans un certain nombre de domaines. Le taux de réussite aux cours English et English Communications de 12e année est supérieur à 80 pour cent pour les deux cours. Les résultats en physique en 12e année se sont également améliorés pour la quatriéme année consécutive. Il y a des améliorations sensibles dans les résultats de l’appréciation du rendement en littératie en 6e année, puisque 88 pour cent des élèves anglophones répondent aux attentes de la province en écriture ou dépassent ces attentes. Il s’agit là d’un bond de plus de neuf pour cent par rapport à l’an passé. L’amélioration en écriture masque cependant une chute de cinq pour cent dans le nombre d’élèves répondant aux attentes dans la composante du test consacrée à la lecture. Il n’en reste pas moins qu’une bonne partie des 9500 élèves de 6e année qui ont participé à l’appréciation du rendement en anglais ont obtenu de bons résultats en lecture, puisque 83 pour cent d’entre eux répondent aux attentes ou dépassent ces attentes. Le taux de réussite en lecture a diminué pour les élèves anglophones, mais les résultats des élèves francophones en lecture sont stables, avec 83 pour cent des élèves acadiens et francophones qui répondent aux attentes en lecture. Trois cent trente-et-un élèves ont participé à l’appréciation du rendement en littératie en français à l’élémentaire. Les 2208 élèves qui n’ont pas répondu aux attentes cette année suivent désormais un plan de soutien en littératie. « C’est précisément la raison pour laquelle nous faisons ces évaluations provinciales », déclare Vince Warner, directeur des évaluations et des appréciations du rendement de la province. « Elles nous permettent de mettre en évidence non seulement les élèves qui ont besoin d’aide, mais également le rendement du systéme et les domaines dans lesquels nous devons nous améliorer. » La principale inquiétude, cependant, demeure les cours de mathématiques et de mathématiques avancées en 12e année. Seuls 28 pour cent des élèves qui ont participé à l’examen provincial en mathématiques de 12e année ont réussi, ce qui représente une baisse importante par rapport à l’évaluation de 2005, où le taux de réussite était de 31,2 pour cent. La moyenne des résultats n’est que de 38,7 pour cent, contre 41,3 pour cent en 2005. Les résultats sont également décevants en mathématiques avancées. La moyenne provinciale est tombée à 51,3 pour cent, contre 53,9 pour cent en 2005, tandis que le taux de réussite est tombé à 51,8 pour cent, contre 57,3 pour cent en 2005. Les résultats aux examens représentent 30 pour cent de la note finale de l’élève. « Je m’inquiète beaucoup du fait que certains élèves continuent d’avoir des difficultés dans des aspects fondamentaux des mathématiques, de la lecture et de l’écriture », déclare Mme Casey. « Il faut que nous fassions plus d’efforts, tous ensemble, pour aider nos élèves à obtenir de meilleurs résultats. » Le ministère a déjà commencé ses efforts en vue d’améliorer les résultats en mathématiques à tous les niveaux. Au cours de la dernière année, il a ciblé ses investissements dans des ressources visant à améliorer la compréhension des mathématiques chez les élèves. La stratégie adoptée pour les mathématiques comprend une augmentation du temps total consacré aux mathématiques, l’ajout de mentors et de leaders en mathématiques pour aider à guider les enseignants dans tous les conseils scolaires et l’élargissement des options de cours dans les écoles secondaires. Il y a également plus de ressources pédagogiques disponibles, dont de nouveaux manuels scolaires au premier cycle du secondaire, un guide d’étude de grande qualité pour aider les élèves de 12e année qui participent à l’examen provincial en mathématiques et une nouvelle banque de données en ligne permettant aux enseignants et aux élèves de se familiariser avec le type de questions rencontrées dans les évaluations. En 2002, la province a lancé une initiative sur le calcul mental en vue d’aider les élèves de l’élémentaire et du premier cycle du secondaire à être plus à l’aise et à mieux comprendre les concepts de base. Le ministère a accordé des fonds aux conseils scolaires pour la mise en œuvre d’activités de perfectionnement professionnel de qualité pour les enseignants en mathématiques au premier cycle du secondaire. Nous avons également pris des mesures en vue d’introduire des exigences préalables pour tous les cours de mathématiques du secondaire, afin de faire en sorte qu’un plus grand nombre d’élèves soient placés dans des cours où ils peuvent s’attendre à connaître la réussite. Sur les 7876 élèves qui ont participé aux examens de mathématiques et de mathématiques avancées, 41 pour cent ont passé l’examen de mathématiques avancées, alors que ce cours est prévu pour les 20 pour cent d’élèves qui sont au niveau et pour ceux qui prévoient de faire des études en sciences ou en génie à l’université. Ceci se reflète dans l’éventail des notes obtenues par les élèves en mathématiques avancées en 12e année, puisque la meilleure note est 97,5 pour cent et la plus basse 5,5 pour cent. Le ministère est également en train d’élargir ses évaluations provinciales à un plus grand nombre de niveaux cette année, avec en particulier une évaluation en mathématiques en 3e année prévue ce printemps, qui aidera le ministère à dépister les difficultés en mathématiques dès le plus jeune âge. Nous organiserons également pour la première fois une appréciation du rendement en littératie au premier cycle du secondaire auprès des élèves de 9e année. Cette appréciation du rendement permettra de mesurer les progrès des élèves qui ont participé à la première appréciation du rendement en littératie à l’élémentaire en 2003. Le Rapport de la ministre aux parents pour 2006 est disponible en ligne à http://plans.ednet.ns.ca.last_img

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *